Normes et politiques
TD6.1 Résumés
6.1.2 Types de livres résumés et annotés
Création : 06-07-04
Logo SDM

6.1.2 Types de livres résumés et annotés

6.1.2.1 Généralités

  • Les livres québécois;
  • Les livres devant obligatoirement faire l'objet d'un résumé selon des ententes contractuelles (la BANQ et la Bibliothèque de la ville de Montréal);
  • Les livres dont les vedettes-matière et la description bibliographique ne couvrent pas toute l'information pertinente pour les utilisateurs devant faire un choix éclairé;
  • Les livres qui ont un indice de valeur-utilité 2. Il faut justifier ce choix en expliquant la ou les raison(s) pour laquelle ils ne sont pas recommandés;
  • Les livres qui ont un indice de valeur-utilité D. Il faut décrire le livre sans jugement de valeur. On laisse aux utilisateurs la possibilité de juger de la pertinence de ce livre dans le contexte de leur milieu respectif;
  • Les livres qui représentent des incontournables dans leur domaine.

6.1.2.2 Précision concernant les livres des ententes avec BANQ et ville de Québec

Cette politique s'applique à la fois pour les documents des ententes BANQ et ceux de la ville de Québec (Institut canadien de Québec).

Depuis le 18 juillet 2002, SDM a cessé de faire des résumés pour les livres de type documentaire du secteur adulte destinés à BANQ.

Toutefois, comme dans le cas de la politique concernant les indices d'évaluation des livres documentaires BANQ, il revient au professionnel de décider si certains livres documentaires méritent un résumé. Cette situation peut se présenter lorsqu'il s'agit de notices qui sont susceptibles d'être vendues à d'autres clients pour l'une ou l'autre des raisons suivantes :

  • Ouvrage populaire.
  • Ouvrage récent (année en cours).
  • Ouvrage classique.
  • Ouvrage particulièrement intéressant.

Soulignons que l'entente avec la BANQ ne prévoit des résumés que pour la littérature (romans, albums...).

Rappelons que si la notice ne comporte pas d'annotation, la zone NN (statut de la notice) prend la valeur "N" (non annoté et non évalué) et non plus "A" (annoté et évalué).

Cette consigne ne s'applique pas au secteur jeunesse.



© 2004 Services documentaires multimédia